Publié le

Traitements des végétaux avec la méthode Lakhovsky schéma et exemples

1- TRAITEMENT D’UN ARBRE :

Prendre du fil de cuivre entre 1,5 carré et 2,5 carré selon le diamètre de l’arbre (grande surface de bricolage) ; mesurer son périmètre de 10 àt 20 cm de l’arbre si l’arbre est fin, multiplier par 2 la dimension , si l’arbre est important par 3. EXEMPLE Pour un arbre de 50 cm de périmètre prendre un mètre, fois deux de fil, soit 2 mètres.

Dénuder votre fil, le recuire  » à rouge » sur une gazinière ou avec une Butanette en prenant toutes les précautions d’usage (pinces, gants spéciaux, lunettes de protection etc.…) Cette étape n’est pas obligatoire.

Couper les fils à la bonne dimension, Assembler les 2 ou 3 fils en les spiralant ensemble
Former un cercle en laissant une ouverture. Dans notre exemple, couper deux fils de 1 mètre puis les torsader en laissant une ouverture de deux à trois centimètres selon les indication de jean Pagot ; d’autres ouvrages préconisent de mettre les fils l’un au dessus de l’autre sans qu’ils se touchent en laissant 2 à 3 cm d’espacement. Selon nos essais la première méthode donne de bons résultats.

Mettre un à plusieurs tuteurs autour de l’arbre selon sa dimension : attention les tuteurs doivent impérativement être en matière isolante tel que plastique ou du verre en aucune façon en bois ou en métal qui sont conducteurs. Dans notre exemple prendre 3 piquets en plastique, mettre un au dos orienté sud et 2 sur chaque partie du coté de l’ouverture au nord ; Ajuster la hauteur des piquets 10 degré ou 17, 63 % entre celui du sud et ceux du nord, attacher l’anneau avec du fil plastique aux piquets . Dans notre exemple, si vousle mettez à 40 cm devant face nord il faudra mettre la face sud à 47 cm (40 cm +17,63% = 7,052 cm soit 47 cm environ)

Attacher l’anneau ouverture en bas vers le nord selon une pente de 10 degré (voir dessin ) selon la taille de l’arbre entre 40 cm et 1 m du sol

traitement complémentaire ondes de forme et/ou radionique ( editions servranx)

2- TRAITEMENT D’UNE PLANTE :

Prendre du fil de cuivre entre 1,5 carré (grande surface de bricolage) ; mesurer le périmètre du pot à 8 cm.

Dénuder votre fil, le recuire  » à rouge » sur une gazinière ou avec une Butanette en prenant toutes les précautions d’usage (pinces, gants spéciaux, lunettes de protection etc.…) Cette étape n’est pas obligatoire.

Couper le fil à la bonne dimension, Former un cercle en laissant une ouverture, selon les indication de jean Pagot ; d’autres ouvrages préconisent de mettre faire croiser le fil en laissant 2 à 3 cm d’espacement. Selon nos essais la première méthode donne de bons résultats.

Mettre un à deux tuteurs dans le pot selon sa dimension : attention les tuteurs doivent impérativement être en matière isolante tel que plastique ou du verre en aucune façon en bois ou en métal qui sont conducteurs.

Mr Lakhovsky prenait de l’ébonite à l’époque (Charles Goodyear obtint l’ébonite en 1839 en soumettant le caoutchouc naturel à un processus prolongé (et extrême) de vulcanisation. Sa couleur proche de celle de l’ébène est à l’origine de son nom.)

Mettre un au dos orienté sud et l’autre sur chaque partie du coté de l’ouverture au nord ; Ajuster la hauteur des piquets 10 degré ou 17, 63 % entre celui du sud et ceux du nord, attacher l’anneau avec du fil plastique aux piquets .

Attacher l’anneau ouverture en bas vers le nord selon une pente de 10 degré :

Ensemble des informations proviennent de différentes sources dont les livres suivants que nous vous recommandons :

  1. Radiesthésie et émission de forme par jean Pagot édition j.pagot (page 147)
  2. Livres de et sur Georges Lakhovsky
  3. Editions servranx livres et schéma
Publié le

l’énergie des végétaux observé grâce à l’effet kirlian

EFFET KIRLIAN RÉALISÉ AVEC LA CAMÉRA GVD SUR DES VÉGÉTAUX

CITRON BIOLOGIQUE, énergie qui se dégage de sa peau, nous remarquons que l’énergie est si forte qu’elle émet sous forme de paquets d’une façon globale et équilibrée.

Nous remercions la boutique Bio à  Autun pour ces fruits biologiques.

Publié le

Experience de guérison d’un geranium

du 4 décembre 1924 au 23 mars 1928

Expérience de guérison d’une plante avec un circuit oscillant, apllication des circuits oscillants ouverts. (page 179 à 182) la science et le bonheur G. Lakhovsky.

« J »ai indiqué dans les chapitres précédents quel est l’influence des ondes astrales sur les êtres vivants, qui se comportent comme de véritables résonateurs et comment j’ai pu modifier cette influence au moyen du rayonnement d’un oscillateur auxiliaire local, tel que mon radio-cellulo- oscillateur.

Dès le début de mes recherches sur l’oscillation cellulaire, j’ai pressenti que le champ électromagnétique atmosphèrique pouvait être modifié, non seulement grâce à un générateur local susceptible de produire des interférences avec le champ astral, mais encore plus simplement en disposant un circuit résonateur à l’entour du sujet.

Aussi, ai-je repris mon expérience fondamentale de la guérison du cancer des géraniums au laboratoire de la clinique chirurgicale de la Salpêtrière, en substituant au radio-cellulo- oscillateur un simple circuit oscillant entourant la plante à traiter pour assurer la filtration du champ des ondes cosmiques. Le 4 décembre 1924, je plaçai dans les pots séparés une série de géraniums inoculés avec le Bactérium tumefaciens. Au bout d’un mois, lorsque les tumeurs se furent développées, je pris au hasard l’ une de ces plantes et l’entourai d’une spire circulaire en cuivre nu de 25 mm² de section et d’un diamètre D=30 cm ; circuit ouvert dont les extrémités étaient engagées dans un support d’ébonite (fig 34, photo ci dessous).

On sait qu’un tel oscillateur, entièrement isolé dans l’air, vibre sensiblement en demi-onde sur une longueur d’onde fondamentale définie par la longeur double de celle de la circonférence : = 2 pi D =1,885m
L’onde fondamentale de cet oascillateur est donc voisine de 2 mètres.

Après une quinzaine de jours, tous les géraniums inoculés et non traités étaient morts. Seul le géranium entouré de son armature oscillante avait résisté au mal.

Depuis lors, complètement guéri, il s’est développé beaucoup mieux que les plantes non traitées et saines. En juin 1925, il était déjà devenu deux fois plus grand que les géraniums non inoculés qui ont poussé normalement.

trois ans plus tard, le géranium, toujours muni de son circuit oscillant, avait atteint un développement exceptionnel comme en témoignent les photos suivantes, prises à trois années d’intervalle et ramenées à la même échelle. »

Ce texte a été présenté à l’académie des sciences par le professeur d’Arsonval durant la séance du 2 avril 1928.

Publié le

Test en images. avec la caméra GDV kirlian de l’effet d’un collier de type Lakhovsky

image prise avant la pose d’un collier pour une personne souffrant de migraines. On observe une zone au dessus de la tête à gauche perturbée (excroissance)..

image prise après la pose du collier anneau de vie, l’image suffit pour comprendre que la circulation d’énergie dans la zone est rétablie en moins de 5 minutes. On observe également, que l’ensemble de l’aura c’est améliorée.

la même personne avant la pose du collier, les chakras sont déséquilibrés par rapport à la ligne centrale. (surtout Le sixième chakras, bleu foncé, lié à zone frontale). Après 5 minutes de la pose du collier, on peut observer que les chakras commencent à se rééquilibrer, principalement, le sixième (bleu foncé) et le chakras émotionnel (vert).

L’ensemble des données ci-dessus sont des données énergétiques et ne remplace en aucun cas un diagnostique médical ni se substitue à un traitement médical classique ou à l’avis de votre médecin..

Publié le

Protection des personnes électro-sensibles

Effet de protection des colliers anneaux de vie ® de type G Lakhosvky sur une personne électrosensible

Nous pouvons observer, sur l’image de gauche, une personne électrosensible aux ondes d’un téléphone portable utilisé en permanence : effet perturbant visible au niveau de son oreille gauche

Sur l’image de droite, cette même personne a été équipé d’un collier anneaux de vie© de type Lakhovsky : on observe que la zone ORL au bout de 5 minutes est ré équilibrée et que l’ensemble de l’aura énergétique c’est améliorée.

Ci dessous un exposé par Monsieur Alexandre Rusanov sur les effets  des ondes électromagnétiques sur le vivant. Nous remercions le site www.quantiqueplanete.com pour cette mise en ligne

Publié le

Traitements des végétaux avec la méthode Lakhovsky schéma et exemples

1- TRAITEMENT D’UN ARBRE :

Prendre du fil de cuivre entre 1,5 carré et 2,5 carré selon le diamètre de l’arbre (grande surface de bricolage) ; mesurer son périmètre de 10 àt 20 cm de l’arbre si l’arbre est fin, multiplier par 2 la dimension , si l’arbre est important par 3. EXEMPLE Pour un arbre de 50 cm de périmètre prendre un mètre, fois deux de fil, soit 2 mètres.

Dénuder votre fil, le recuire  » à rouge » sur une gazinière ou avec une Butanette en prenant toutes les précautions d’usage (pinces, gants spéciaux, lunettes de protection etc.…) Cette étape n’est pas obligatoire.

Couper les fils à la bonne dimension, Assembler les 2 ou 3 fils en les spiralant ensemble
Former un cercle en laissant une ouverture. Dans notre exemple, couper deux fils de 1 mètre puis les torsader en laissant une ouverture de deux à trois centimètres selon les indication de jean Pagot ; d’autres ouvrages préconisent de mettre les fils l’un au dessus de l’autre sans qu’ils se touchent en laissant 2 à 3 cm d’espacement. Selon nos essais la première méthode donne de bons résultats.

Mettre un à plusieurs tuteurs autour de l’arbre selon sa dimension : attention les tuteurs doivent impérativement être en matière isolante tel que plastique ou du verre en aucune façon en bois ou en métal qui sont conducteurs. Dans notre exemple prendre 3 piquets en plastique, mettre un au dos orienté sud et 2 sur chaque partie du coté de l’ouverture au nord ; Ajuster la hauteur des piquets 10 degré ou 17, 63 % entre celui du sud et ceux du nord, attacher l’anneau avec du fil plastique aux piquets . Dans notre exemple, si vousle mettez à 40 cm devant face nord il faudra mettre la face sud à 47 cm (40 cm +17,63% = 7,052 cm soit 47 cm environ)

Attacher l’anneau ouverture en bas vers le nord selon une pente de 10 degré (voir dessin ) selon la taille de l’arbre entre 40 cm et 1 m du sol

traitement complémentaire ondes de forme et/ou radionique ( editions servranx)

2- TRAITEMENT D’UNE PLANTE :

Prendre du fil de cuivre entre 1,5 carré (grande surface de bricolage) ; mesurer le périmètre du pot à 8 cm.

Dénuder votre fil, le recuire  » à rouge » sur une gazinière ou avec une Butanette en prenant toutes les précautions d’usage (pinces, gants spéciaux, lunettes de protection etc.…) Cette étape n’est pas obligatoire.

Couper le fil à la bonne dimension, Former un cercle en laissant une ouverture, selon les indication de jean Pagot ; d’autres ouvrages préconisent de mettre faire croiser le fil en laissant 2 à 3 cm d’espacement. Selon nos essais la première méthode donne de bons résultats.

Mettre un à deux tuteurs dans le pot selon sa dimension : attention les tuteurs doivent impérativement être en matière isolante tel que plastique ou du verre en aucune façon en bois ou en métal qui sont conducteurs.

Mr Lakhovsky prenait de l’ébonite à l’époque (Charles Goodyear obtint l’ébonite en 1839 en soumettant le caoutchouc naturel à un processus prolongé (et extrême) de vulcanisation. Sa couleur proche de celle de l’ébène est à l’origine de son nom.)

Mettre un au dos orienté sud et l’autre sur chaque partie du coté de l’ouverture au nord ; Ajuster la hauteur des piquets 10 degré ou 17, 63 % entre celui du sud et ceux du nord, attacher l’anneau avec du fil plastique aux piquets .

Attacher l’anneau ouverture en bas vers le nord selon une pente de 10 degré :

Ensemble des informations proviennent de différentes sources dont les livres suivants que nous vous recommandons :

  1. Radiesthésie et émission de forme par jean Pagot édition j.pagot (page 147)
  2. Livres de et sur Georges Lakhovsky
  3. Editions servranx livres et schéma
Publié le

Vidéo sur la caméra GDV, système Kirlian par son inventeur le professeur Docteur Konstantin G. Korotkov

vidéo mise en ligne par KTI france, julien frère

Qui est Konstantin G Korotkov ?

Docteur en sciences techniques, professeur adjoint directeur de l’institut de recherche de la culture physique à saint petersbourg , professeur de l’université d’état des technologies de l’information, département mécanique et optique (ITMO), saint Petersbourg , président de l’union internationale de bio-électrographie médicale et appliquée (IUMAB). Auteur de 7 monographies, 12 brevets et plus de 200 articles…….Vous pouvez retrouver l’ensemble de ses ouvrages sur www.resurgence.be